Bilan : Guatemala, quand le charme n’opère pas

Le Guatemala, pays authentique, ancré dans ses traditions… Tout ce qu’on a aimé en Bolivie et au Pérou, ça s’annonce bien. Pourtant… Au risque d’en froisser plus d’un, le charme n’a pas opéré pour nous. Peut-être étions nous trop fatigués après avoir visité le Costa Rica sur les chapeaux de roue ?

Le Guatemala a tout ce qu’il faut pour plaire sur le papier, mais nous avons eu l’impression, en tant que touristes, d’être trop souvent pris pour des portefeuilles ambulants. Antigua, très belle ville coloniale, a été dépeuplée de ses habitants. Les volcans actifs l’environnant ont fait déménagé pas mal de gens à Guatemala City, nouvelle capitale hyperactive et américanisée du pays. Les habitants restant ont été chassés dans les faubourgs par les prix exorbitants de cette ville devenue très touristique. Résultat, on a trouvé que la ville manquait cruellement d’âme. Et manque de bol, on voulait gravir le volcan Acatenango pour voir son voisin le Fuego en éruption (la classe sur Google Images) mais le Fuego est d’un calme plat depuis l’éruption meurtrière de mai 2018 (on ne va pas se plaindre, pauvres habitants des villages voisins…).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Heureusement, nous nous sommes rattrapés sur les rives du lac Atitlan, où il est possible de trouver un juste milieu entre tourisme et vie locale dans les villages de San Pedro et San Juan. C’était drôlement sympa d’aller faire notre marché tous les matins au milieu des locaux pour faire notre popote. Semaine relax, on souffle !

Ce qu’on a ressenti au Guatemala, c’est un pays qui s’ouvre à peine au tourisme, mais d’une manière qui ne nous plaît pas beaucoup. Résultat : des hôtels bien plus spartiates et plus chers qu’au Mexique voisin alors que le niveau de vie est plus bas (sur le papier). Du côté de Tikal, on a aussi expérimenté les transports locaux qui essayent de nous faire payer x2 ou x3 par rapport aux locaux parce qu’on a des têtes de Gringos (« Comment ça c’est 30 quetzals ? La dame de devant a payé 10 ! », « Oui mais c’est le prix touriste », « Ah bon ? On peut avoir un reçu ou un papier officiel le stipulant ? », « Non » … Hum). Puis il y a des lieux qui ont l’air magnifique, comme le coin de Semuq Champay, avec une merveilleuse rivière turquoise au milieu de la jungle. On a appris par des voyageurs qui en revenaient que le lieu s’est transformé en coin de fiesta, de binge drinking (comprendre « se mettre une cuite le plus vite possible avec de la bière pas chère ») et de tubing (descente de rivière sur d’énormes bouées) pour des jeunes anglo-saxons dont la moyenne d’âge dépasse difficilement la majorité. On a passé notre chemin. La côte Caraïbes étant un peu loin et souvent sous les eaux en cette saison, nous avons décidé de filer directement vers le Nord voir les ruines mayas de Tikal, et de passer plus de temps que prévu au Mexique.

Nos meilleurs spots

  • A Antigua : le bar « Tabascos y Vinos ». Chouette bar à vin avec de très bonnes assiettes de fromage. De quoi bien se remonter le moral.
  • A San Pedro la Laguna : le café « Cristalinas », dont le propriétaire, en plus d’être adorable, source et torréfie lui même ses grains de café. Enfin un bon café, yes !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nos coups de coeur

Vous comprendrez, on n’a pas été foufous de ce pays. Néanmoins, on a beaucoup aimé paresser au bord du lac Atitlan et nous promener à pied entre les villages de San Pedro (notre camp de base) et San Juan. C’est un endroit privilégié pour visiter les plantations de café, et on ne s’en est pas privés ! On a aimé déambuler dans le marché de Chichicastenango (et le cimetière multicolore), un peu touristique, certes, mais hyper coloré et avec des recoins carrément dans leur jus ! Puis la vie locale, les femmes en costume traditionnel, les confectionneuses de tortillas (galettes de maïs) artisanales à tous les coins de rue.
Enfin, pour finir en beauté, les ruines de Tikal. Perdues dans la jungle et dans la brume, elles furent notre premier contact avec la civilisation maya et valaient leur pesant de cacahuètes. Quasiment seuls sur le site, on se sentait vraiment dans la peau d’Indiana Jones !

Le séjour en chiffres

Retour en quelques chiffres clés de notre séjour au Guatemala.

  • 21 jours sur place
  • 9 villes/villages/ruines visités
  • 1215 km parcourus (sur un réseau routier moyenâgeux !)
  • 3 types de transports : bus, collectivos (minibus), bateau.
  • 17 nuits en hôtel, 3 en auberge de jeunesse
  • 4998 QTZ (quetzales) de budget sur le séjour (hors extras), soit 13,6€ par jour et par personne (1€ = 8,75 quetzales) en se serrant bien bien la ceinture !
  • 27°C en moyenne. Avec de la « fraîcheur » toute relative autour du lac Atitlan, situé en altitude, et la chaleur humide de la jungle du côté de Tikal.

A en croire ce qu’on vécu les autres globe-trotteurs dans ce pays, je pense qu’on n’était vraiment pas en phase avec ce qu’il avait à nous offrir. Peut-être qu’on en attendait trop ? Si la culture locale nous a beaucoup plu, on ne s’y est pas senti « à notre place ».
Un pays à faire avec un peu plus de moyens, à la découverte de la vie locale hors des sentiers (déjà trop) battus, sans doute.

4 réflexions sur “Bilan : Guatemala, quand le charme n’opère pas

  1. Et hop ! dit :

    Oh coup dur ! J’avais un tel souvenir… mais bon c’était il y a plus de 20 ans… je trouve ça génial que tu partages ton vrai ressenti ! tellement de blogueurs enjolivent leur voyage ! Bon heureuse de savoir quand même que tikal garde toujours son mystère et chichicastenango un peu de son attachant folklore ! Bisous bisous

    Aimé par 1 personne

    • Mehdi dit :

      Oh tu sais, peut être que le charme opérerais toujours pour toi. Nous avons croisé des couples avec qui on a passé d’excellents moments au Costa Rica, des gens sincères, qui ont adoré le Guatemala. Je pense vraiment que c’est une question de phase, d’état d’esprit plus que de pays. Il y a des loupés, et peut être qu’avec un regard différent, moins de fatigue ou si ça avait été en début de voyage, nous aurions adoré. Ce n’est pas grave, ça reste une belle découverte et nous en sortons grandis.
      Gros bisous !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s