Bilan : Pérou, à la rencontre des Incas

Notre séjour coup de coeur en Bolivie avait mis la barre très haute. Du coup, nous sommes arrivés au Pérou avec beaucoup d’attentes (on va voir le Machu Picchu quand même !) et pas mal de doutes. Beaucoup plus touristique et développé que la Bolivie, on craignait d’y trouver une version parc d’attraction de tout ce qui nous avait plu dans le pays voisin. Du coup, nous choisissons (à tort ?) de zapper le lac Titicaca côté péruvien, reconnu comme étant plus touristique que le côté bolivien. Nous avions aussi besoin d’un peu de confort et de descente en altitude après mon intoxication alimentaire à La Paz et notre séjour agréable mais assez peu confortable à Isla del Sol, sur le lac Titicaca.

Après une virée dans la ville d’Arequipa, joyau colonial, et une belle randonnée dans le canyon de la Colca, deuxième canyon le plus profond du monde, nous posons nos valises à Cusco, point de départ pour rayonner dans toute la vallée sacrée et découvrir les vestiges de la mystérieuse civilisation Inca. On s’y sent bien, dans cette ville, et dans le joli quartier de San Blas, si bien qu’on décide d’y poser nos valises plus de deux semaines. Tant pis, le nord du pays attendra un prochain voyage.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cusco, ville de coeur

A Cusco, on aurait bien posé nos sacs à dos pour de bon. C’est une ville touristique, mais qui a su garder son charme authentique et son côté vivant. Elle conjugue parfaitement dynamisme touristique, vie locale, et richesse culturelle et architecturale. On prend très vite notre rythme : visites et excursions le matin, resto le midi, et petit café l’après-midi dans lequel on bosse sur nos nouveaux projets. En quelques jours, on déniche les bonnes adresses qui deviendront nos quartiers généraux (voir la rubrique « Coups de coeur »).
En ce mois de juin, la place centrale est égayée par des défilés à n’en plus finir pour fêter l’anniversaire de la ville, avec pour apogée l’Inti Rami, revival d’une fête inca célébrant le solstice d’hiver et qui attire des centaines de milliers de Péruviens et de touristes étrangers.

Depuis Cusco, on part à l’assaut des ruines de cités et citadelles incas : Tambomachay, Puca Pucara, Qenqo, Sacsayhuaman, accessibles à pied depuis la ville. Puis, plus loin, Pisac, Ollantaytambo, Chinchero, Maras et Moray, vers lesquelles nous embarquons dans des transports locaux. Autant de sites incroyables (et imprononçables !) qui nous en apprennent un peu plus sur le mode de vie des Incas.

Enfin, le Graal de tout touriste foulant le sol péruvien pour la première fois : l’expédition au Machu Picchu. On peut parler d’expédition tant notre trajet fut haut en couleurs. La navette qui devait passer nous chercher nous oublie, les propriétaires de l’hôtel montent dans un taxi avec nous pour partir à sa poursuite en mode Starsky et Hutch, sans succès. On finit par embarquer dans un taxi collectif, puis un minivan, puis un autre taxi collectif pour arriver, 6h plus tard, là où la route pour le Machu Picchu se termine. Reste 10km à faire à pied pour atteindre la ville d’Agua Calientes, sorte de camp de base où nous passerons la nuit avant de gravir les « quelques » marches qui nous séparent du Machu Picchu. 1800 marches, à vrai dire. Certes, il y a bien le train direct Cusco-Agua Calientes, puis un bus du camp de base à l’entrée du site, mais à respectivement 50$US et 12$US l’aller simple (sans déconner !), on préfère user nos semelles (et nos rotules). Debout à 4h30, on est devant les grilles de la célèbre cité peu avant 6h, heure d’ouverture du site. Il y a déjà foule, mais le site est tellement grand qu’une fois rentrés, on ne souffre pas du monde. Le site est divisé en deux circuits. Tous commencent par le circuit n°1 (le fameux point de vue sur les ruines). Aussi, en commençant par le circuit n°2, on était plutôt pépères tranquilles au milieu des vieilles pierres. Après avoir bien vadrouillé sur le site de 6h à 13h, on rentre l’après-midi même pour Cusco. Ben oui, demain il y a le match de coupe du monde France-Pérou, il faut absolument qu’on soit de retour pour ne pas en manquer une miette !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nos meilleurs spots

Le Pérou est un pays dans lequel il fait bon vivre, et où il fait bon manger. Des endroits top de chez top, on en a trouvé à la pelle. Et on se fait une joie de vous les partager pour que vous en profitiez également le jour où vous partirez à la découverte de ce magnifique pays :

  • A Arequipa : la pizzeria « Da Giancarlo ». Pizzas au feu de bois à tomber par terre. Terrible !
  • A Cusco : l’hôtel « Black Sheep ». Notre maison pendant 17 jours. Une gérante adorable et un hôtel mignon dans le quartier de San Blas, le plus sympa de la ville. Il est planqué derrière un magasin d’artisanat : cherchez le mouton au-dessus de la porte !
  • A Cusco : le café « Loggart Café ». On y a passé beaucoup beaucoup d’après-midi. Des expos d’artistes, un excellent wifi, un service impeccable, des infusions et des cafés à tomber… et un super gâteau au chocolat. Que demande le peuple ?
  • A Cusco : le restaurant « Sumaq ». Excellentes pizzas et des menus à 15 soles à tomber par terre !
  • A Cusco : le restaurant « Native Burgers ». Burgers mégabons avec un menu à 9 soles. Incontournable.
  • A Cusco : le restaurant « Green Point ». Alors autant on n’est pas franchement pro-végan, autant ce resto végan là est excellent ! A 15 soles le repas de midi, c’est un incontournable pour manger sain et bon !
  • A Cusco : le restaurant « Chalca ». Menu local à 10 soles pour un repas de midi copieux à tout petit prix.
  • A Cusco : le restaurant « Organika ». Alors là on casse un peu la tirelire, mais pour un restaurant qui a des fruits et légumes issus de son propre potager, ça vaut vraiment le coup ! On a succombé au ceviche de poisson (le meilleur qu’on ait mangé) et l’alpaga, fondant et juste bien cuit. Le resto qui fait du bien quand on est en mal de gastronomie française.
  • A Lima : l’hôtel « La Unsha ». Tout beau tout neuf, il ne propose que des dortoirs, mais le confort des lits et des parties communes en fait le meilleur rapport qualité/prix de Lima, une ville hors de prix. Et le petit dèj, compris dans le prix, est un festin !
  • A Lima : le glacier « Blu ». Tout simplement la meilleure glace (artisanale !) de notre tour du monde. Immanquable !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nos coups de coeur

Si nous n’avons pas exploré de fond en comble le Pérou, nous avons beaucoup vadrouillé autour d’Arequipa et de Cusco et nous avons vécu et vu des choses absolument magnifiques. Florilège.

  • Partir en randonnée dans le Canyon de la Colca, se baigner dans des sources chaudes naturelles et découvrir le mode de vie totalement dingue des populations vivant au fond du canyon (faut avoir de sacrés mollets).
  • Se perdre dans le dédale de ruelles du Couvent Santa Catalina d’Arequipa, ville dans la ville, et profiter des connaissances éclairées de l’une des guides du site (certaines parlent français). Ça vaut largement les 25 soles pour une visite guidée rien qu’à deux.
  • Découvrir des dizaines de boutiques d’artisans et d’artistes de Cusco proposant des produits tous plus beaux les uns que les autres. Puis se retrouver à notre QG, le restaurant « Sumaq », avec l’adorable famille de Thibaut, Audrey et leurs enfants Louis, Armand et l’intrépide Nine. Refaire le monde en mangeant des pizzas, et se donner rendez-vous pour le match du lendemain. Puis, après une bonne nuit, filer au bar des sports pour la rencontre France – Pérou. Vivre avec émotion la qualification de la France (et l’élimination du Pérou).
  • S’égarer dans la nature autour de Cusco pour rejoindre à pied les sites de Qenqo, du temple de la Luna, de Puca Pucara et de Tambomachay. Découvrir l’ingéniosité des architectes incas et jouer dans les champs de blé.
  • Vivre, presque seuls, un lever de soleil sur le Machu Picchu et découvrir l’ampleur de cette merveille du monde en se perdant dans les ruines.
  • Profiter de notre vie de quartier à Cusco, une dernière fois. Dire au revoir aux gérants des cafés et restaurants où nous étions presque devenus des habitués. Refaire nos sacs (ça faisait longtemps) et repartir à l’aventure.

Le séjour en chiffres

Retour en quelques chiffres clés de notre séjour au Pérou.

  • 31 jours sur place
  • 10 villes/villages visités
  • 2800 km parcourus
  • 3 types de transports : bus, collectivos (minibus), taxi.
  • 22 nuits en hôtel, 4 en auberge de jeunesse, 2 en guesthouse, 2 en bus de nuit
  • 5313 SOL (soles) de budget sur le séjour (hors extras), soit 22,55€ par jour et par personne (1€ = 3,8 soles).
  • Températures douces et agréables à Lima et à Arequipa. Il a fait très beau, mais également très frais à Cusco. Les murs y sont épais, les ruelles étroites et la notion de chauffage totalement inexistante. Sortez couverts, donc.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La moitié sud du Pérou est une région qui nous a énormément plu, au point d’y avoir longuement posé le sac à dos. Si on regrette d’avoir passer 4 jours à Lima (c’était 3 jours de trop !), on serait au contraire bien restés beaucoup plus longtemps à Cusco.

Et à ce qu’on nous a dit, le nord du Pérou est encore très différent, avec des paysages magnifiques et des civilisations pré-incas à découvrir. On a qu’une hâte : y aller !

2 réflexions sur “Bilan : Pérou, à la rencontre des Incas

  1. Odiletri04 dit :

    Et à ce qu’on nous a dit, le nord du Pérou est encore très différent, avec des paysages magnifiques et des civilisations pré-incas à découvrir. On a qu’une hâte : y aller !

    Retour sur terre avec du beau temps, des bains dans de l’eau à 25 degrés (oui oui)… et des repas pour fauves : les petits-enfants d’Hervé sont là, seuls, pendant une semaine ! Mais je repars cet après-midi pour une semaine aussi !!! Bisous

    >

    J'aime

  2. Et hop ! dit :

    Ahah l’intrépide Nine se marre et vous fait de gros bisous ! Super votre article ! Et merci encore de nous avoir partagé tous vos bons plans quand on était là bas !!! Je confirme pour vos lecteurs : ce sont des bons plans en or !!! On vous kiffe les amis. On a hâte de vous voir à Paris !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s