Bilan : L’Inde, tu l’aimes ou tu la quittes

L’Inde, c’est vraiment un pays qui se vit à 100%. Un territoire immense (grand comme l’Europe de l’Ouest), des paysages sublimes allant des plages paradisiaques du sud aux montagnes abruptes du nord en passant par les déserts de l’ouest, et surtout un incroyable mélange de cultures.

L’Inde est un pays qui souffre de beaucoup d’a priori. « C’est dangereux pour les femmes voyageant seules », « c’est pauvre », « c’est sale », « c’est trop différent ». Bref, pas mal de gens ont détesté leur expérience en Inde. On a assez rapidement compris pourquoi.

En fait, l’Inde (pour ce qu’on en a vu) ne s’adapte pas au touriste occidental, contrairement à de nombreux pays qui offrent des complexes « All Inclusive », des villes « occidentalisées » et des attractions touristiques pensées pour les « westerners » (littéralement les « gens de l’ouest »). C’est à nous de faire l’effort de nous mettre au rythme du pays. Il faut accepter le bruit, la poussière, la pollution et les déchets dans les rues, les bousculades et le manque de confort des transports locaux.

Il faut accepter que les hommes puissent regarder une femme avec insistance. Ils ne vous toucheront jamais, rassurez-vous. C’est justement cet interdit du contact qui explique pourquoi ils peuvent être parfois aussi « insistants » en vous regardant. Nous avons rencontré de nombreuses femmes voyageant seules en Inde, parfois pour 6 mois ou un an. Elles n’ont jamais eu aucun problème, et nous ont au contraire parlé très souvent d’Indiens ou d’Indiennes très attentifs à leur sécurité.
Enfin, il faut parfois être frontal (mais toujours courtois et souriant) avec un Indien pour lui faire comprendre qu’on n’a pas besoin de ses services.

Bref, une fois qu’on se met au rythme indien (ça nous a pris 2 semaines !), alors seulement on commence à en profiter et on découvre les richesses que ce pays a à nous offrir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Beaucoup d’occidentaux, aussi, parlent de leur voyage en Inde comme d’un genre de « Koh Lanta » auquel ils auraient survécus. Alors certes, ce pays n’est pas facile et peut être parfois fatiguant, voire un peu oppressant, mais il est surtout bien loin des clichés véhiculés par certains « voyageurs » qui soit l’ont véritablement mal vécu, soit se donnent un style du genre « ouais moi j’y étais, je l’ai fait et j’ai survécu, mais c’était vraiment trop dur ! ».
FAUX ! En Inde, les gens sont souriants et adorables. Avec des sites comme booking.com, il est extrêmement facile de trouver un hôtel propre et agréable quelque soit son budget (malgré la psychose des puces de lit de Violaine, soit disant très fréquentes en Inde, nous n’en avons jamais fait l’expérience). A condition de manger très chaud et de boire de l’eau en bouteille, on ne tombe pas malade. Et figurez-vous que même si la majorité des Indiens ne voyageront jamais en Europe faute d’avoir le budget suffisant, la classe moyenne est ici suffisamment aisée pour voyager souvent à l’intérieur du pays. Enfin, les Indiens sont très reconnaissants envers les étrangers venant découvrir leur pays et viendront naturellement vous demander d’où vous venez, si vous aimez l’endroit, ou encore s’ils peuvent prendre un selfie avec vous. Vraiment sympa (même si parfois on aimerait avancer sans de faire arrêter 3 fois sur 100m).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nos coups de coeur

Vous l’aurez compris, notre séjour nous a particulièrement marqué. Pendant ce mois et demi, nous avons eu un nombre incalculable de coups de coeur : approcher le toit du monde en randonnant dans l’Hymalaya, suivre un enseignement bouddhiste à Dharamsala et observer le quotidien des moines tibétains, vivre la ferveur religieuse du Golden Temple d’Amritsar et dormir dans l’un de ses ashrams, se promener dans les ruelles de la ville fortifiée de Jaisalmer, découvrir l’imposante forteresse de Jodhpur, vivre un festival (Diwali) dans une famille indienne, découvrir l’artisanat des rues d’Udaipur, s’émerveiller devant la beauté du temple jaïn de Ranakpur, profiter de quelques jours dans la tranquille bourgade de Bundi pour prendre des cours de cuisine indienne, découvrir les 1000 couleurs et senteurs des marchés dans toutes les villes du pays, faire d’incroyables rencontres dans le train, et dans les villes et villages traversés, rendre des centaines de sourires aux gens croisés et faire presque autant de selfies avec des Indiens curieux. Surtout, s’étonner chaque jour un peu plus de ce mode de vie si différent du nôtre.

Nos meilleurs spots

Il y a, dans certaines villes, des hôtels ou restaurants qui nous ont particulièrement marqués. On vous les partage afin que vous puissiez en profiter vous aussi :

  • A Rishikesh : l’auberge de jeunesse « Into the Unknown » et le « Cafe Nirvana » vraiment agréable pour se poser et déguster d’excellents momos végétariens
  • A Dharamsala : le « Snow Lion Cafe » pour un délicieux petit déjeuner
  • A Jaisalmer : la « Magic Guesthouse » pour séjourner au coeur de la ville fortifiée dans une ambiance détendue
  • A Bundi : le « A&R Restaurant ». Notre énorme coup de coeur du séjour, une famille incroyable, un cours de cuisine rien que pour nous, des plats délicieux, du petit déjeuner au diner, et le meilleur masala chaï de notre séjour. Absolument incontournable !
  • A Khajuraho : le « Khajuraho Homestay ». Deuxième gros coup de coeur auprès d’une famille accueillante et généreuse.
  • A Bodhgaya : l’école « A Bowl of Compassion, Charity Backpackers » . Cette association scolarise les enfants issus de milieux défavorisés et propose quelques chambres aux voyageurs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le séjour en chiffres

Retour en quelques chiffres sur les moments clés de notre séjour en Inde du Nord.

  • 43 jours de voyage
  • 18 villes/villages visités
  • 5400 km parcourus
  • 6 types de transports : train, bus, taxi, jeep, rickshaw, métro
  • 12 nuits en guesthouse, 11 en auberge de jeunesse, 7 en hôtel, 7 en train de nuit, 2 en bus de nuit, 2 chez l’habitant (couchsurfing), 1 dans un ashram, 1 dans un temple.
  • 89000 rs (roupies indiennes) de budget sur le séjour (hors extra), soit 13,8€ par jour et par personne (1€ = 75 rs).
  • 35°C de moyenne, et un grand beau soleil 6 semaines durant.

Nos petites astuces budget

  • Il est très facile de faire des économies sur les logements en privilégiant les guesthouse familiales (nous avons fonctionné avec le site de réservation Booking, mais il existe aussi Agoda, Hostelworld…) et en optant pour du couchsurfing dans les grandes villes (sympa et efficace pour économiser repas et nuit d’hôtel).
  • Il est simplissime également de voyager pour peu cher. Les classes 2S (pour les voyages de jour) et Sleeper (pour les nuits) des trains indiens sont suffisamment confortables pour les backpackers et 3 à 4 fois moins chers que les classes supérieures (voir l’article sur les transports en Inde).
  • La nourriture est également très peu chère en Inde, à condition de manger local, et donc bien souvent végétarien et plutôt épicé (mais supportable). La viande et l’alcool ont tendance à coûter cher.
  • Enfin, pensez à âprement négocier avec les rickshaws, notamment en sortie des gares ou aux abords de certains hôtels, qui ont tendance à vouloir vous assassiner. On vous dit encore une fois tout à ce sujet dans le même article que ci-dessus.

L’Inde, nous y reviendrons, c’est certain. Il nous reste tant à découvrir de ce merveilleux territoire. L’immense Sud, si différent, les hauts plateaux himalayens du Ladakh et du Sikkim, et toute la partie Est, enclavée entre la Chine, la Birmanie, le Bouthan et le Bangladesh. Et tant de personnes à revoir, aussi, à Bundi, Bodhgaya et Kahjuraho. Bref, un voyage ne nous suffira pas, c’est un pays à découvrir en une vie !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s