Inde-solite – Episode 3 : Penjab, Rajasthan & la route vers Calcutta

On a quitté les hauteurs et la fraîcheur de l’Himachal Pradesh pour découvrir la beauté majestueuse des palais du Rajasthan, et la ferveur religieuse d’Amritsar et de Varanasi, le tout sous une chaleur écrasante ! Mais on a gardé l’esprit vif et l’oeil aiguisé pour vous rapporter les plus beaux insolites de ces contrées légendaires !

1 : La mode des tous petits

0cbf5d36a819eac99b358b2d6a08224c.jpg

Vous vous souvenez de la super mode des chaussures lumineuses qu’on rêvait tous d’avoir quand on était mômes ? Ici ils ont mieux ! Les chaussures des enfants « trop tendance » couinent ! Oui elles couinent ! Au même titre que le jouet « Sophie la girafe » que votre tante a malheureusement offert à votre enfant, ou que l’os en plastique que le chien se farcit pendant que vous regardez un film à la télé. L’horreur du pire du mauvais goût !

2 : Cauchemar en cuisine ?

Votre maman vous a appris à attendre que tout le monde soit servi avant de commencer à manger ? Oubliez ! Au restaurant, il n’y a généralement aucune synchronisation lors de l’envoi des plats pour une même table. À deux, le premier a le temps de finir son plat avant que celui du second arrive. Même quand il y a plusieurs cuistos aux fourneaux ! Une seule solution pour manger ensemble : commander la même chose !

Si ça se trouve, quand on est hyper nombreux, le premier mange pour déjeuner quand le dernier est servi à l’heure du dîner !

3 : Orange is the new grey

En Inde, quand les personnes d’un certain âge ont les cheveux gris, elles décident souvent de se les teindre au henné. Cela donne de jolis reflets cuivrés pour les mieux réussis. D’autres virent franchement au roux irlandais, voire carrément « orange fluo ». La classe à Dallas !

4 : Il n’y a pas écrit la Poste !

En Inde, il n’existe pas d’adresse postale. C’est tout juste si certaines rues ont un nom. A Delhi, certains bâtiments ont des numéros. Mais globalement, une adresse indienne se déclinerait de la sorte en France « M. Dupont, immeuble blanc à côté de la boulangerie « Au Bon Pain », rue du marché aux légumes, proche du pont Napoléon ». Super simple quand on doit trouver un hôtel, une agence de bus privée ou encore un restaurant.

5 : My name is Singh, James Singh

Au Penjab, province à l’ouest de Delhi, habitée majoritairement par les Sikh, tous les hommes ou presque ont le même nom de famille : « Singh », ce qui signifie « Lion ». Ils en sont d’ailleurs très fiers et vendent des t-shirts pour le rappeler.
Ca donne des choses assez cocasses comme des rangées de magasins « Singh & brothers » et « Singh & sons » les uns à côté des autres. Je n’aimerais pas bosser dans l’administration locale, bonjour l’angoisse !

6 : Ali, chauffeur de tuk-tuk ministériel

A Jaipur, on a pris le rickshaw d’Ali pour rejoindre le centre-ville depuis notre hôtel. Lorsqu’il apprend qu’on est Français, il est super fier de nous montrer un commentaire très spécial dans son livre d’or : celui de Martin Hirsch (haut fonctionnaire français et ancien du gouvernement Fillon) qu’il avait promené deux jours durant dans les environs de Jaipur. On peut se la raconter maintenant, on est monté dans un véhicule ministériel !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

7 : Hindi’gestion de l’espace

Je crois qu’il n’y a qu’un seul truc qui pourrait à terme me faire complètement vriller en Inde : leur gestion de l’espace. Exemples parlants :

  • Dans une rue déserte, deux véhicules se garent généralement l’un en face de l’autre et ainsi empêchent les voitures, bus et autres camions de passer.
  • Lorsque vous marchez sur le bord de la route, une moto ou un rickshaw vous double pour se rabattre et se garer juste devant vous, manquant de peu de vous rouler dessus.
  • Il est commun que deux personnes qui aient envie de papoter le fassent dans l’embrasure d’une porte, gênant « un tout petit peu » le passage.
  • Si vous traversez une rue passante, les véhicules auxquels vous coupez la route vous passeront forcément devant, jamais derrière. Oui oui, même s’il reste 50cm entre vous et le trottoir et 4m de l’autre côté.
  • Sur une route étroite, qui plus est de montagne, deux véhicules se croisant vont aller jusqu’à se frôler avant de s’arrêter et réfléchir à qui passera le premier (vraisemblablement, ce ne sera pas en même temps), plutôt que d’anticiper le croisement en se rangeant sur un bas côté légèrement plus large 10m en amont/aval. Serrage de fesses garanti !
  • Idem pour deux piétons dans un couloir de train, de bus, ou autre. Personne ne se rangera dans un compartiment le temps de laisser passer le plus chargé ou le plus fragile. On va au contact, on piétine, on écrase. La légende raconte que Sébastien Chabal adore l’Inde !

Rien que de l’écrire, ça m’énerve de nouveau ! Haha

8 : Mariag’oscope

Chez nous, on se marie généralement le samedi, et de préférence de mai à septembre. Facile, tout le monde ou presque est dispo, on a de bonnes chances qu’il fasse beau et chaud… Bref, ce qui nous casse le plus la nénette, c’est la disponibilité de la salle de nos rêves.
Ici c’est beaucoup moins évident. Déjà, la célébration dure 4 ou 5 jours, avec pour apogée le dernier jour, celui dudit mariage. Mais en plus, la date est imposée par le gourou, qui associe les horoscopes des deux futurs mariés pour que l’union à venir soit célébrée sous les meilleures auspices. On devrait y songer, ça désengorgerait pas mal la saison estivale. D’ailleurs pour ceux qui seraient intéressés, je vous ai trouvé la perle rare !

marabout.jpg

9 : Narcoleps’Inde

L’Inde est un pays vibrant, bruyant, et ce à toutes heures du jour (et parfois même de la nuit). Si bien que depuis tout bébé, les Indiens sont habitués à dormir dans n’importe quelle situation pour peu qu’ils soient suffisamment fatigués. Ca donne quelques scènes de siestes cocasses ! Extraits choisis à découvrir dans ce diaporama.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voilà, l’Inde c’est terminé. C’est un pays incroyable de beauté et de gentillesse, mais il nous aura aussi sacrément fait rire. On est en Birmanie depuis seulement 24h et on en a déjà sous le coude pour l’Insolite à la birmane. Youpi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s