Détends toi, respire et vis

Partir en tour du monde, un an, en laissant tout derrière nous…

La première fois que j’ai lâché prise, au sens littéral du terme, c’était il y a 15 ans, lorsque mes jambes ont pris appui sur le ponton du pont de Ponsonnas, vers Grenoble, pour m’envoyer 100m plus bas, retenu par un simple élastique qui m’a fait faire le yoyo pendant quelques dizaines de secondes.

Mais le vrai lâcher prise, celui pour lequel aucune marche arrière n’est possible, celui qui fait qu’on se pose mille questions des mois avant, et encore des questions après, celui qui engendre de longues discussions avec famille et amis pour leur expliquer nos choix, celui là est arrivé bien plus tard. C’était en 2015, lorsque j’ai décidé, avec tout l’appui et la confiance de Violaine, de tout quitter pour vivre de ma passion. Je devenais pâtissier.

Le lâcher prise, du coup, on en connaît les signes avant coureurs : une certaine lassitude du quotidien, l’impression de ne plus être en phase avec notre environnement, et, au fond de nous, une petite étincelle, un rêve qui s’allume et qui nous dit « là, maintenant, c’est bon, vas-y ! ».

alessio-lin-resize

Ce 1er janvier 2017, lorsque j’ai proposé à Violaine de nous lancer dans ce projet de tour du monde, ma petite étincelle venait de se rallumer, le rêve de gamin venait de refaire surface. De son côté à elle, le terrain était propice : peu d’attache sentimentale à son environnement personnel, un raz-le-bol du « tout matériel », l’impression d’avoir fait le tour de son travail. Ni une ni deux, on était en phase et notre projet pouvait voir le jour.

Mais lâcher prise, dans le monde réel, ça engage à faire des choix qui peuvent sembler, pour certains, effrayants. Il faut quitter ses repères, parfois dire « au revoir » aux amis et à la famille, et apprendre une nouvelle façon de gérer le quotidien.

Souvent, vous nous avez posé la même question : « Vous allez faire quoi/comment en rentrant ? ». Et la réponse est simple « On en sait rien ! » et bon sang, qu’est ce que ça fait du bien !!!

Nous, on l’a vécu un peu par étapes. Tout d’abord on a songé à une pause de 6 à 9 mois dans nos vies, le temps d’un beau voyage. C’était un lâcher prise accroché à un élastique. L’employeur de Violaine n’ayant accepté qu’un congé de 4 mois maximum, on a fini par choisir de démissionner l’un et l’autre. Première étape.
Ensuite, nous avons quitté notre appartement. Facile, direz vous, c’était une location. Mais on s’y sentait quand même drôlement bien dans notre cocon.
Enfin, on a fait un IMMENSE tri dans nos affaires. On a jeté, pas mal, on a vendu, beaucoup, on a donné, énormément ! Au début c’est stressant, on perd ses repères au fur et à mesure des ventes sur leboncoin. Mais rapidement, il ne reste qu’une incroyable impression de légèreté.

Ces trois étapes nous laissent un sentiment de liberté totale, une sorte de plénitude nous laissant penser qu’aucune « obligation » ne nous retient et qu’on peut vivre notre projet à fond.

Avec ce choix, nous décidons de sortir de notre zone de confort et de nous donner l’opportunité de redéfinir notre futur sans limiter nos rêves.

article écrit à quatre mains

 

2 réflexions sur “Détends toi, respire et vis

  1. Madame Cuicui dit :

    Un très bel article ! Je nous retrouve aussi dans cet article sur le lâcher prise matériel, qu’est-ce que ça fait du bien de trier et de ne partir qu’avec l’essentiel ! De vendre, donner, partager et s’alléger petit à petit matériellement mais dans l’esprit aussi !
    Ça va être une merveilleuse expérience et c’est chouette aussi de ne pas savoir ce que sera l’occasion »l’après »… 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s